Biennale de l'Image Tangible

Lors d’un mois d’expositions et d’événements situés dans le 20e arrondissement de Paris, la Biennale de l’Image Tangible présente une sélection d’œuvres qui tendent à s’émanciper d’un usage classique du médium photographique.

Que ce soit à la recherche de nouveaux supports, de techniques hybrides ou d’un nouveau rapport à la réalité, cet événement tend à démontrer que la photographie ne cesse jamais d’inventer. En cela, la Biennale de l’Image Tangible accompagne l’émergence de nouveaux langages et de nouvelles pratiques liés à la photographie : une photographie qui bouscule les hypothèses du réel, une photographie qui change de nature, de forme et de postulat, et qui participe ainsi à un élargissement du champ de sa discipline.

La deuxième édition de la Biennale de l’Image Tangible concentre son calendrier sur le mois de novembre 2020. Elle conserve son ancrage dans le 20e arrondissement, suivant l’idée déjà plébiscitée par le public de dessiner un parcours artistique dans l’Est parisien.

Sa programmation s’articule autour d’une exposition curatée par les organisateurs de la Biennale, et de dix expositions réunissant les 31 artistes lauréats de l’appel à projet (février – mai 2020), sélectionnés par un jury de professionnels du monde de l’art, de l’image et de la photo. Ainsi que d’un prix Instagram, d’une après-midi de rencontres-discussions, et d’un projet in situ dans l’espace public.

Expositions Satellites 2020

Guillaume Amat / Fred Atlan / Zoé Aubry / Camille Benarab-Lopez / Damien Caccia / Julie Chovin / Paul Créange / Nicolas Descottes / Liliana Farber / Gaëlle Foray / Hideyuki Ishibashi / Farah Khelil / Mana Kikuta / Bérénice Lefebvre / Lucas Leffler / Marie Lelouche / Camille Lévêque / Lilly Lulay / Jonathan Monaghan / Ivan Murit / Julie Navarro / Stefane Perraud / Stéphanie Roland /  Ikuhisa Sawada / Timothée Schelstraete / Doriane Souilhol / Andréa Vamos / Filipe Vilas-Boas / Mathieu Zurcher.

Exposition Phare 2020

Xavier Bauer / Grégory Chatonsky / Antje Feger & Benjamin Stumpf / Clemens Gritl /  Beate Gütschow / Claudia Larcher / Maxime Matthys / Achim Mohné / Richard Mosse / Hito Steyerl / Thierry Urbain / Emmanuel Van Der Auwera.

EXPOSITION PHARE

L’exposition phare, curatée par les organisateurs de la Biennale, réunit douze artistes français et internationaux à l’Atelier Basfroi, autour des thèmes de l’urbanisme, de la société de contrôle et des outils de surveillance.

Photographes ou plasticiens, les artistes présentés mettent en exergue des images détournées, déconstruites, reconstruites ou falsifiées, et sont porteurs d’idées photographiques innovantes tant sur les sujets abordés que les méthodes employées.

 

EXPOSITIONS SATELLITES

Dix expositions satellites prennent place dans les lieux et galeries partenaires de la Biennale, situés dans le 20e arrondissement et l’Est parisien. Les 31 artistes exposés ont été sélectionnés par un Jury de professionnels du monde de l’art, de l’image et de la photo, suite à un appel à projet (février-mai 2020).

 

RENCONTRES ET DISCUSSIONS

Le samedi 28 novembre 2020 de 14h à 17h, la Biennale de l’Image Tangible organise à l’IESA une après-midi de rencontres et discussions autour des nouvelles pratiques photographiques. Les œuvres d’artistes exposés lors du festival, ainsi que la portée des outils d’enregistrement et de surveillance dans les villes, constitueront la trame de ces échanges avec des intervenants spécialisés en photographie. L’ADAGP et de la SAIF répondront également aux questions qui touchent aux droits de représentation des artistes-photographes et à leur statut.

 

PRIX INSTAGRAM

Un prix du public Instagram est organisé en amont du déroulement de la Biennale de l’Image Tangible, du 1er au 31 octobre 2020. Le post ayant atteint le plus grand nombre de « likes » emporte le prix, offert par le Carré Bisson, partenaire de l’événement. Le ou la lauréat.e est annoncé.e le jour de l’ouverture de la Biennale.

 

PROJET IN SITU

A chaque Biennale, un projet d’artiste travaillant dans l’espace public est sélectionné afin de réaliser un projet in situ dans un lieu public du 20ème arrondissement. Cette œuvre, liée au détournement de l’image photographique, aboutit à une installation dans l’espace urbain qui sera cette année déployée sur des panneaux d’affichage urbain. 

 

Retour sur l'édition 2018

Les partenaires de la biennale