Confort Mental

03 nov - 17 nov

Vernissage le 05 Novembre de 17h à 21h

Julie Navarro / Ikuhisa Sawada

Julie NAVARRO
Née en 1972 à Paris. Vit et travaille à Paris.

Des images de ma collection bucolique et contemplative sont percées de 17 trous, selon le motif des hygiaphones* qui amplifient la parole, et traversent son support.
Les images sont imprimées sur des paravents-cloisons en vis à vis de peintures – ondes–  imprimées sur plexiglas, et d’autres suspendues par des câbles qui bougent, remuent au grès des souffles, paroles, et éternuements.
Paravent donne du sens et du son à la forme pour laisser traverser le son tout en filtrant, et amplifiant les vibrations qui se répercutent, de l’autre côté, se dressent dans l’espace.
Paroles à travers les ponts, les bois, les montagnes, faire signe au paysage et dilater sa parole filtrée. Animisme tranquille de l’image sonore, en la laissant faire signe à sa manière. Donner du phonique à la vision. On me parle derrière le paravent ? Est ce que l’art te parle ? Qu’entends tu ? le ruisseau, les pins, la mer ? des sommets inaccessibles. Imaginer ce qu’il se passe derrière le paravent, derrière l’image. Etre à l’écoute des confidences. Prendre soin de ce qui se murmure, ce qui n’est pas encore, ce qui pourrait être.
Quelque chose est en cours. Le présent se relie au passé par l’imagination. Les ondes vibrent de potentialités.
 Chaque paravent génère un je qui s’est ouvert à l’autre, entre sources d’émissions et sources de perceptions.

*  L’Hygiaphone, dispositif de protection avec membrane vibrante amplifiant le son dans les guichets publics –  nom tiré d’Hygie, déesse de la santé, de la propreté et de l’hygiène –  a été conçu à la suite de l’épidémie de grippe de 1945, en France. Elle fit de nombreuses victimes parmi la population et contamina une grande partie des agents de vente de la SNCF, laquelle demanda à ses ingénieurs d’inventer un système permettant de voir, d’entendre et de protéger son personnel.

www.julienavarro.net

Ikuhisa SAWADA
Né en 1970 à Tokyo.
Vit et travaille à Tokyo.
Représenté par la galerie itinérante Meeting Art Point.

Dans la série « Closed circuit » (circuit fermé), initiée en 2012 et toujours en cours, Ikuhisa Sawada explore les espaces de circulation anonymes du réseau des trains et métros de la ville de Tokyo. Ces lieux de transit, habituellement considérés comme sans intérêt, sont devenus son sujet photographique à l’issue d’un protocole de prises de vue établi de la manière suivante :
« Je me suis donné deux conditions pour ce travail. Premièrement, trouver un sujet que je puisse photographier quotidiennement, à toute heure. Deuxièmement, que ce lieu soit un espace public ordinaire. Il était important pour moi d’instaurer une pratique répétitive et que le lieu soit dégagé de tout affect ; c’est ce qui m’a amené à photographier les gares et stations de métro de Tokyo. Quand j’expose, je superpose des couches de photographies dans l’espace afin que le point de vue change au fur et à mesure du déplacement du spectateur dans la galerie. »
Les dispositifs immersifs qu’Ikuhisa Sawada crée à la suite de ce processus de fragmentation du réel amènent la photographie dans le registre d’une expérience physique, où les images dialoguent avec le lieu et construisent des nouvelles perceptions de l’espace.

sawadaikuhisa.com

 —

 

Horaires
Du mercredi au dimanche
de 14h00 à 19h00

Adresse
CONFORT MENTAL
41, rue Saint Blaise 75020 Paris, France

http://www.confortmental.com/

Métro : Porte de Bagnolet, Porte de Montreuil, Maraîchers
Tel : 06 65 15 81 81
E-mail : hey@confortmental.com